Laboratoire De L’inutilité

De l’inutilité

L’homme moderne occidental poursuit des objectifs, se fixe des buts, il est en perpétuelle recherche d’efficacité, de rentabilité.

C’est pour cela que ce laboratoire pluridisciplinaire n’a d’autre « objectif » que de ne pas en avoir.

Il ouvre un espace de travail dénué de toute contrainte de production ou de résultat.

L’acte de création est auto-justifié.

« L’homme des sociétés possédées par la technique aurait tendance à croire que toute chose ( y compris lui-même) existe avec une fonction concrète et utilitaire, lisible, déclinable. » Miguel Benasayag

Ainsi nous en arrivons à cette absurdité « l’utilité comme raison de vivre ».

-Non.
De l’inutilité
( « de » au sens de:  « de le » « de la » du, qui définit un contenu)
« De l’inutilité »  vécue jouée sentie dite écrite dansée art plastifiée partagée
Mais
De l’inutilité
Maintenant / ici / ensemble

 

Les artistes invités le sont avant tout en qu’en qu’être humain. Chaque session s’invente ensemble: avec, grâce à leur présence, matières et disciplines.

La composition instantanée est un des outils de ces sessions, basée sur le « ici et maintenant ».